La cave du Dr Orlof

Notes en vrac

jeudi, septembre 11, 2008

Merci à Philippe Val

Siné Hebdo n°1



Finalement, nous sommes bien contraints de concéder qu’une décision stupide et inique peut avoir les plus bienheureuses conséquences. Lorsque Val décida cet été de licencier Siné pour des raisons qui dépassent dans le domaine de la bêtise ce que l’on pouvait craindre du triste sbire, nous étions loin d’imaginer que l’affaire rebondirait d’une manière aussi joyeuse.

Réjouissez-vous : Charlie-Hebdo, fantôme de ce que fût ce grand titre, est bel et bien mort mais en relançant un canard « mal élevé » comme au temps de l’enragé et de Siné massacre, le vaillant dessinateur nous offre aujourd’hui un nouveau moyen de nous réjouir et de ne pas abdiquer devant la pensée couchée des BHL, Joffrin, Val et autres falsificateurs du même acabit !

Pour l’occasion, Siné s’est acoquiné avec tout ce qui se fait de mieux en France et en Belgique : d’excellents dessinateurs et (ou) caricaturistes (Tardi, Berth, Carali…), des penseurs qui n’ont pas renoncé à penser (Michel Onfray, quoiqu’on puisse penser de lui, le grand Raoul Vaneigem…), des chroniqueurs à l’humour râpeux (Arthur, Didier Porte…), de grandes figures historiques de l’époque Hara-Kiri/Charlie (Berroyer, Delfeil de Ton…), d’un feuilletoniste qui n’est autre que Serge Quadruppani et surtout, des meilleurs critiques littéraires et cinématographiques de France, Navarre et Belgique : j’ai nommé respectivement Noël Godin et Jean-Pierre Bouyxou.

Le résultat n’est peut-être pas encore tout à fait à la hauteur de nos attentes mais donne déjà l’envie d’y revenir : le succès du premier numéro laissant espérer qu’il y aura, enfin, une petite place pour la presse libre et indépendante en France.

En voulant présenter dès son premier assaut toute sa troupe, le journal de Siné n’évite pas le côté « joyeux foutoir », à la fois fort sympathique et en même temps un peu frustrant. Frustrant parce qu’on voudrait que Delfeil de Ton ait trois fois plus de place pour raconter l’aventure Hara-Kiri comme il a brillamment commencé à le faire. On voudrait une page entière de cinéma vu par Bouyxou et une page de littérature dévergondée par Noël Godin tant leurs articles sont savoureux (mais trop courts !).

Les zigues d’attaque de Siné doivent faire avec le manque de place et on le regrette presque lorsqu’on voit la qualité de certains textes (sur le processus de paix en Israël, ou ceux d’Arthur et de Filoche sur le temps de travail et la manière dont les cadres, comme nous tous, se font enculer par le gouvernement Sarkozy…).

Ces quelques réserves (mineures) ne doivent pas laisser entendre que je n’ai pas pris un grand plaisir à la lecture du canard. Au contraire, à deux ou trois exceptions prêts, le résultat final est aussi excitant que le « casting » de l’hebdomadaire (côté exception, je confesse n’avoir pas beaucoup d’admiration pour Guy Bedos qui s’est néanmoins conduit de façon assez digne dans « l’affaire Siné » et j’avoue que je me dispenserais volontiers de l’horripilante Isabelle Alonso dont l’insipide chronique tranche avec tout le reste : la caution « féministe » du journal ?).

Souhaitons donc, pour conclure, une très longue existence à Siné Hebdo et à son instigateur qui a placé son rejeton sous les meilleures auspices, ceux d’Alfred Jarry : « l’indiscipline aveugle et de tous les instants fait la force principale des hommes libres. »


PS : Est-ce parce que c’est le premier numéro ou qu’il faut vraiment jouer la carte de la prudence à notre époque ? Toujours est-il que je n’ai pas trouvé le journal libertaire très « virulent ». Celui qui l’est le plus, c’est l’excellent Arthur (rien à voir avec l’homoncule qui officie à la télé, comme j’ai pu le lire sur le net), qui fit partie des équipes de Charlie et de La gueule ouverte à la grande époque (il est l’auteur des Mémoires d’un paresseux) et qui n’y va pas avec le dos de la cuiller lorsqu’il propose sagement « le rétablissement de la guillotine pour les membres du CAC 40, les boursiers du monde entier, les veuves de Miami, les milliardaires russes, les dirigeants chinois et les économistes libéraux. »

Beau programme ! Français, encore un effort pour être révolutionnaires…

Libellés : , , , , , , ,

2 Comments:

Blogger Meera Saif said...

Je découvre ton blog à l’instant ainsi que le Livre d’or donc un petit mot d’encouragement pour la suite.

consultation voyance gratuite

11:13 AM  
Blogger Meera Saif said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

11:13 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home