La cave du Dr Orlof

Notes en vrac

jeudi, juin 06, 2019

Les corps et le fouet


Dressage et autres textes de soumission féminine de Robert Mérodack (LaMusardine, 2019)


Robert Mérodack (mort en 2001) est connu chez les amateurs de littérature érotique comme le spécialiste du roman sadomasochiste et du récit mettant en scène l’avilissement de la femme et son « dressage ». Il fut notamment directeur d’une collection « Simples murmures » qui fut reprise par les éditions Média 1000. Dressage conjugal nous offre, à travers cinq courts romans, un aperçu de son style et de ses obsessions. Prévenons d’emblée le lecteur non averti : le résultat est particulièrement hardcore et l’auteur ne recule ni devant la pornographie la plus radicale, ni devant les pratiques les plus extrêmes. Outre un panel assez conséquent de femmes fessées, fouettées et humiliées, le lecteur aura droit à des scènes scatologiques assez éprouvantes (lorsque monsieur a honoré madame par un orifice qui messied à notre Seigneur, il oblige évidemment sa compagne à lécher le membre souillé) mais aussi d’urolagnie voire même de zoophilie (dans Délicieux tourments, la jeune femme est prise sans ménagement par…un bouc). Les nostalgiques de la fameuse collection « Les Orties blanches » y trouveront sans doute leur compte mais je dois admettre que les fantasmes convoqués sont à l’opposé des miens. Alors certes, Robert Mérodack possède une certaine plume (si j’ose dire !) mais ses récits sont un peu conventionnels (échangisme dans le premier, jeune femme offerte par son mari écrivain à d’autres hommes contre rétribution dans Paulette en partage) et un tantinet répétitifs. Même le dernier, Amoureuse du fouet, où l’auteur a recours à un soupçon de fantastique (un philtre d’amour particulièrement efficace) ne dépareille pas de l’ensemble. De temps en temps, le lecteur indulgent pourra reconnaître un zeste d’Histoire d’O de Pauline Réage voire une timide allusion à Belle de jour version Buñuel. Mais l’ensemble n’est pas franchement ma tasse de thé.
Attention néanmoins de ne pas porter un jugement « moral » sur ces outrages et autre insanités que l’auteur décrit par le menu, n’hésitant pas à montrer des femmes prendre du plaisir lors de mises en scène s’apparentant parfois à des viols. Car tout cela relève évidemment du pur fantasme et de l’imaginaire d’un écrivain. Au-delà du regard que l’on peut porter sur cette littérature pornographique et du goût qu’elle peut susciter, sa grande force depuis toujours a justement été d’arpenter des territoires libérés de toute entrave morale et censoriale et de laisser le champ libre aux fantasmes les plus débridés. Libre à chacun de les partager (dans le cas présent, ce n’est pas vraiment mon cas) mais dans le cas contraire, il faut s’en remettre au sage adage : « si vous n’aimez pas ça, n’en dégoûtez pas les autres »… 

Libellés : , ,

2 Comments:

Blogger rosy123 said...



Votre blog est simplement génial. J'y ai découvert de superbes images, signatures, citations. Je ne ma lasse pas de le regarder.
voyance gratuitement par mail

10:48 AM  
Blogger Julia said...

Félicitation pour votre site! Vraiment, il est génial et comme j'ai vu dans les premiers posts c'est vrai que partages et interface du site sont vraiment une aubaine pour bosser le style. Vraiment un grand merci !

voyance gratuite mail

8:02 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home