La cave du Dr Orlof

Notes en vrac

vendredi, janvier 06, 2017

Lectures de décembre



67- Méditerranée grise (1985) de Philipe Bordier (Henri Veyrier, 1985)


Deuxième et dernier roman du cinéaste Philipe Bordier, Méditerranée grise met en scène un jeune réalisateur français, Jean-Louis Turdule (à l’instar de Georges Le Gloupier, Turdule est un personnage imaginaire utilisé pour des canulars. Bordier aimait utiliser ce pseudonyme), qui cherche à faire le portrait d’une star du cinéma d’avant-garde américain : Ned Eath. Bordier s’est probablement inspiré de sa propre expérience pour rédiger ce livre. Le tableau qu’il dépeint du milieu du cinéma expérimental est passionnant même s’il doit me manquer quelques clés. Mais le roman est surtout une fascinante enquête autour d’un personnage mystérieux, né d’une mère morte et maintenu en vie par des moyens artificiels. Entre l’appel des gouffres et une certaine distanciation glaciale, l’œuvre séduit constamment.
***
68- Le Monstre sans visage (1972) de Dominique Rocher (Fleuve Noir, Angoisse n°221, 1972)


Bon thriller dont je parlerai en d’autres lieux

***
69- Hollywood : 50 ans de cinéma (1981) de Jeremy Pascall (Bordas, 1984) 


Un beau livre du début des années 80 qui entreprend de dresser un panorama de cinq décennies de cinéma hollywoodien, des années 30 à la fin des années 70. Qu’on ne s’attende pas à trouver ici des analyses poussées ou un regard critique sur les films : entre anecdotes et déroulé chronologique, l’ambition du livre est de vulgariser l’histoire du cinéma américain. Même si on trouve quelques éléments un peu naïfs (la vision de la « nouvelle vague » est très schématique et simpliste, par exemple) et des redites dues à la construction même de l’ouvrage puisque les carrières des cinéastes s’étendent généralement sur plus d’une décennie ; le résultat est très honorable et très supérieur à ce qui peut se faire aujourd’hui sur le même créneau (voir le nullissime L’Histoire du cinéma pour les nuls). Joliment illustré, l’ouvrage m’a aussi rappelé ceux que j’ai pu avoir plus jeune et qui m’ont ouvert les portes du septième art…
***
70- Blood sex (1985) de Charles Nécrorian (Fleuve Noir, Gore n°5, 1985)


Depuis la parution de l’indispensable livre de David Didelot Gore, dissection d’une collection, j’avais très envie de découvrir quelques romans de cette saga sanglante. Je me suis lancé en attaquant par l’un des plus mythiques d’entre eux, le Blood sex de Charles Nécrorian (aussi connu sous le nom de Jean Mazarin, entre autres). Avouons-le d’emblée, le roman respecte parfaitement le cahier des charges imparti et, en nous narrant les aventures de deux redneck qui trucident un homme et séquestrent deux autostoppeuses, l’auteur n’y va pas avec le dos de la cuillère pour nous offrir les descriptions les plus abominables des méfaits commis par les culs-terreux. Mais il s’avère que ce récit est mis en abyme puisqu’il sort de l’imagination d’un écrivain ténébreux, Stephen Murderren, qui titille son imagination perverse en ayant, lui aussi, recourt à la violence la plus extrême…
De l’horreur éprouvante, donc, mais aussi de la pornographie la plus fruste dans un mélange détonnant qui conjugue la plus extrême complaisance et une certaine distanciation. D’un côté, Nécrorian s’amuse à décrire un univers crasseux où le lecteur parvient à sentir les effluves immondes d’une tannerie particulièrement miteuse, de l’autre, l’univers plus feutré d’une haute bourgeoisie incestueuse (l’écrivain a pour complice sa sœur) qui masque derrière une façade de respectabilité les pires turpitudes.
Il faut avoir le cœur bien accroché pour supporter certaines descriptions particulièrement atroces. Mais par l’habileté de sa construction qui s’achève sur une pirouette maline, par l’humour très noir que l’on peut déceler çà et là, le récit finit par être assez prenant et son côté très malsain finit par devenir assez fascinant…
***
Les Brumes de Sapa (2016) de Lolita Séchan (Delcourt, 2016)

 
C’est l’histoire d’une jeune femme qui ne sait pas quoi faire de sa vie et qui fuit un cocon familial trop étouffant pour s’envoler vers le Vietnam. Commence alors une bande-dessinée de toute beauté, entre le carnet de voyage et l’introspection. Lolita nous fait partager, dans un premier temps, son expérience du voyage, le sentiment de solitude qui s’abat sur elle, ses découvertes. Elle le fait avec humour (voir son côté hypocondriaque) et distance, sans la moindre complaisance. On est séduit également par la beauté du trait, à la fois réaliste et « impressionniste ». Le récit bascule lorsque l’héroïne rencontre une petite fille vietnamienne, Lo Thi Ghom, qui va devenir son amie. Construit ensuite sur d’incessants va-et-vient entre la France et le Vietnam (avec un passage par le Canada), la bande-dessinée révèle son cœur secret à travers cette amitié : à la fois un besoin d’aller voir ailleurs, de se confronter à l’altérité (qu’elle soit amicale ou amoureuse) et l’impossibilité de se sortir des rets d’un cocon familial et amical cadenassé. La beauté de l’œuvre, c’est qu’en dépit de son caractère très personnel (mais jamais narcissique), elle nous touche en interrogeant notre propre rapport à l’Autre : qu’attend-on d’une relation amicale ? Amoureuse ? Ne recherche-t-on que notre propre miroir ? Faire de l’autre notre semblable ? Ou est-on prêt à accepter son irréductible « étrangeté » ? Une très belle réussite.

Libellés : , , , , , , , ,

10 Comments:

Anonymous voyance gratuite par mail said...

En effet, cette réalisation est une vraie merveille, merci pour cet article en tout cas.

1:48 PM  
Anonymous voyance par mail gratuite said...

Je suis vraiment fière de vous découvrir, votre blog est vraiment super !

4:13 PM  
Anonymous Tour from Fes to Fes said...

Vos réalisations partagés sont superbes et sublimes attirante à les découvrir.
Location voiture longue durée marrakech
Tour desde Marrakech a Fez
Tour da Marrakech a Merzouga
produits cosmetiques naturels

11:00 AM  
Anonymous voyance mail serieuse gratuite said...

Félicitations pour un très beau site

4:33 PM  
Anonymous vrai voyance gratuite mail said...

Félicitations pour un très beau site

11:07 AM  
Anonymous Spa Marrakech said...

Sublime partage!

5:19 PM  
Blogger rosy123 said...

Vos partages me plaient beaucoup! C'est super!!!
voyance par mail rapide

10:20 AM  
Blogger rosy123 said...

Franchement vous êtes formidable d'avoir fait un site pareil
voyance gratuitement par mail

1:07 PM  
Blogger rosy123 said...

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !
voyance gratuite par email

12:55 PM  
Anonymous voyance gratuite par mail rapide said...

Je vous félicite pour ces merveilleux partages. Continuez ainsi !
Amicalement

11:33 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home